Bienvenue au site du Parc national de Khenifiss
  En bref
 

Khenifiss : Un modèle très spécial de Parc national...Unique parc au monde à inclure à la fois : lagune, mer et désert.


Historique du Parc?

  • Réserve Naturelle’’ par décret ministériel (n°582 62) dès le 3 novembre 1962;

  • Classée zone humide d’importance mondiale en 1980 = site Ramsar, (ratification de la Convention internationale sur les zones humides);

  • Réserve Biologique permanente’’ par décret ministériel du 20 juin 1983;

  • Lancement du processus de création du Parc National par l’enquête commodo et incommodo menée du 4 octobre au 3 novembre 2004;

  • Parc National de Khnifiss par décret n°2.06.461 du 26 Septembre 2006.

Description du Parc ?

Située entre Tan Tan et Tarfaya, il s’agit à l’origine d’un SIBE de zone humide littorale ( surface de la lagune 6500 ha, appelée aussi Naïla) , de priorité 1, constituant un bras de mer de 20 km de long et de quelques centaines de mètres de large,  associée à une guelta temporaire et un littoral main, le tout étant sertie dans un contexte désertique ( erg, reg et sebkha) tout à fait remarquable. C’est apparemment l’unique parc dans le monde qui regroupe l’ensemble de ces composantes. Cette configuration lui donne grande diversité de biotopes et donc une grande richesse de flore et de faune. On y trouve une trentaine d’espèces d’algues et plus de 70 espèces de plantes vasculaires dont de plusieurs sont endémiques rares. La faune et la population animale ont les mêmes caractéristiques de richesse, de diversité et d’endémismes. Le PGAP y a  recensé plus de 140 invertébrés marins, 17 reptiles et amphibiens, 179 oiseaux et 27 mammifères. On doit noter que la baie de Khnifiss est le second centre de flamand rose, le seul site pour le Goéland railleur et la Sterne pierregarin, la limite sud du Cormoran huppé et de la Foulque noire. Ces atouts, enrichis par des sites archéologiques, en font un site de forte attraction pour la pêche et le tourisme.


Activités socioéconomiques ?


  • L’élevage : désert et lagune
  • La pêche artisanale : lagune et littoral marin
  • L’exploitation du sel : sebkhat tazgha


Atouts du  Parc National ?

  • Unique parc au monde à inclure : lagune, mer et désert ;
  • Abrite 30 espèces menacées ou rares (gazelle de cuvier, ratel, fennec, grand cormoran marocain…) ;
  • 2/3 (211) des espèces d’oiseaux du Maroc ;
  • Constitue l’un des plus importantes sites pour les reptiles (cobra, gecko casqué, caméléon, tortues de mer…) ;
  • Un écosystème lagunaire équilibré, avec un impact anthropique faible, étant donnée la faible densité de population alentour 
  • Diversité paysagère remarquable (dunes, lagune, mer, falaises, hamadas, lits d’oueds et cascade…)
  • Existence de sites historiques à mettre en valeur (artéfacts néolithiques, tour d’Agoutir, Santa Cruz, tumulus antéislamique…)


Objectifs du Parc National de khenifiss ?


A long terme : contribution au développement durable du Parc National de Khnifiss (PNK) et de sa zone périphérique par la valorisation (écotourisme) et la conservation de ses ressources naturelles et de sa biodiversité.

 

A court et moyen terme : Les objectifs spécifiques à atteindre peuvent être présentés comme suit :

   -  Mise en place d’une structure de gestion fonctionnelle

  - Maintien ou enrichissement de la biodiversité

    -  Mesures d’aménagement de la lagune de Naila et du reste du Parc

  - Appui à la mise en place d’un développement socio-économique de la zone du Parc

   -   Sensibilisation et concertation avec la population locale.

 
  Aujourd'hui sont déjà 1 visiteurs (12 hits) Ici!  
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=